Comment attirer gratuitement des clients pour une activité locale, grâce à Google My Business ?

image montrant une seance de shiatsu

Share This Post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Depuis 20 ans, je dédie toute mon énergie à comprendre quels sont les leviers de croissance qui feront la différence. Je décortique, j’analyse, je cherche et identifie la stratégie la plus adaptée. Dans mes séries d’études de cas, je vous partage, en toute confidentialité, une expérience réelle. Chaque étude de cas se présente ainsi : situation initiale, mon audit et diagnostic, les actions mises en place et le résultat à la clé. Aujourd’hui, je vous partage mon secret pour attirer rapidement et simplement de nouveaux clients grâce à Google My Business.

.

.

Sommaire

.

.

Objectif recherché 

.

Remplir l’agenda d’une praticienne en Shiatsu, médecine complémentaire issue de la médecine chinoise. 

Objectif : Attirer de nouveaux clients avec un budget publicitaire à 0.-

.

.

Situation initiale 

.

Un jour de printemps, le hasard guide mes pas vers un cabinet de Shiatsu. Moi qui adore essayer de nouvelles pratiques, je cherchais un moyen efficace afin d’apaiser mon dos malmené par les longues heures assise, derrière mon écran. 

En discutant avec la thérapeute, j’apprends qu’elle souhaite attirer davantage de clients dans son cabinet. Son agenda n’est pas plein. La difficulté, dans les métiers de soins à la personne, c’est que les charges sont conséquentes. Il faut un cabinet, un local aménagé, ce qui implique donc un loyer, souvent important. Il y a également du matériel spécifique, tables de massage et accessoires. Puis les systèmes de paiement, notamment avec les appareils à cartes de crédit, qui représentent aussi des frais non négligeables. 

Pour couvrir ces frais, il faut attirer un minimum de patients par jour et obtenir un bon taux de remplissage. 

Nous discutons de tout ceci en fin de séance et je ne peux pas m’empêcher de lui parler de mon métier, des possibilités qu’il offre pour se rendre visible et attirer ainsi de nouveaux clients.. 

.

.

Audit et diagnostic

.

À peine arrivée à la maison, je prends le temps de faire un rapide audit, vérifier sa présence digitale, tester son site et évaluer où en est sa situation. 

Voici ce que je remarque : 

  • D’abord, aucune présence sur les réseaux sociaux : ni Instagram, ni Facebook, ni aucun autre. 
  • Ensuite, un site internet existant mais qui n’est pas optimisé pour le SEO, un mauvais référencement éditorial, pas de mots-clés qui ressortent. En effet, le verdict n’est pas glorieux. Ce qui signifie que les possibilités sont multiples…
  • Enfin, une page Google My Business dans laquelle les champs ne sont pas renseignés, aucune optimisation de texte, pas de photos. Bref, la page n’est pas exploitée à son plein potentiel. 

Pourtant, je sais depuis le temps à quel point Google My Business est un outil puissant pour drainer une clientèle locale. En effet, il permet de développer notre visibilité, dans une zone géographique ciblée. Avec la possibilité de se positionner sur des mots-clés, des zones d’activités spécifiques, bien détaillées et libellées selon les recherches des internautes.  

Pour moi, c’est une excellente nouvelle que cette page existe. C’est en effet une plateforme que j’adore et qui est extrêmement réactive. En quelques semaines, les efforts portent leurs fruits. De plus, c’est un outil gratuit,  et je sais que bien travailler sa page Google My Business suffira à remplir l’agenda de ma praticienne. Puisqu’elle travaille seule, elle n’a pas besoin d’attirer des centaines de clients. Elle ne peut en effet pas absorber plus de six à huit clients par jour. Nous avons donc l’outil qu’il nous faut !

Donc, une fois ce premier bilan établi, j’ai demandé les accès au site et à ses différents comptes afin de pouvoir aller plus loin dans mon analyse. 

Entrer à l’intérieur de Google My Business pour lire les statistiques.

Pour commencer, parmi les données disponibles, voici celles que j’ai relevées :

Information Résultat
Nombre de recherches de votre établissement  < 100
Requêtes saisies afin de trouver votre établissementaucun mot-clé
Où les clients voient-ils votre établissement ?fiche dans la recherche Googlefiche sur Maps
< 100< 100
Actions des clientsaucune
Appels téléphoniquesaucun
Nombre de photos votre établissement établissements similaires
pas de photo2,86 k
Vues des photos  votre établissement établissements similairesphotos du propriétairephotos des clients
pas de photo
92

Premier constat, nous sommes mauvais. 

Second constat, les concurrents le sont également. En effet, les chiffres des établissements similaires ne sont pas élevés. 

Ce qui signifie pour moi une bonne nouvelle : passer devant la concurrence sera rapide et facile. 

.

.

Actions mises en place

.

Tout d’abord, on commence par Google My Business.

Toujours de manière méthodique et appliquée, je procède étape par étape pour apporter de la visibilité à cette page Google My Business. 

  1. Etude de mots-clés du secteur 
  2. Expressions de recherches sur les sites concurrents
  3. Préparation du champ sémantique à utiliser
  4. Photographies du cabinet et de séances de traitement
  5. Rédaction et complétion de toutes les rubriques, sans oublier les photos (correctement libellées bien sûr)

À partir de ce jour, je prévois de publier chaque semaine un post sur Google My Business, qui reprend en premier lieu les pathologies traitées et ensuite les résultats apportés. Avec à chaque fois, un appel à l’action clair qui dirige vers le site, la prise de contact par téléphone ou email.  

Ensuite, on s’attelle au site et au nouveau blog

En parallèle, j’effectue un travail de fond sur le site pour lui apporter des compléments de textes et optimiser son référencement. 

Par ailleurs, je fais appel à une collègue webmaster qui apportera un petit lifting au site. Et surtout, ce dont j’ai besoin : de nouveaux espaces pour pouvoir écrire et rédiger davantage. Le référencement éditorial nécessite beaucoup de contenus pour pouvoir être riche et dense en textes écrits. Mais attention à ne pas donner au site une impression de lourdeur. C’est en effet un subtil équilibre. 

De plus, je prépare un devis qui comprend à la fois la partie rédaction web et la refonte du site. Dans lequel on ajoute même un joli petit blog pour publier des articles spécifiques sur le Shiatsu et les différents types de pathologies traitées. Au final, moins de CHF 1000.- investis pour un site qui atteindra enfin ses objectifs, à savoir : attirer une clientèle nouvelle. 

Toujours les mêmes étapes, de la structure et de la méthode pour monter très rapidement dans les résultats des moteurs de recherche. 

Toutefois, il se trouve que le Shiatsu est un mot-clé assez peu recherché. Ce qui signifie, si on sait interpréter cette information, que c’est une discipline encore méconnue. 

De toute évidence c’est à moi de travailler sa notoriété, mais surtout de développer le champ sémantique autour de termes que chercheront les internautes. Liés aux types de traitements notamment. 

Voici donc mon procédé :

  1. Tout d’abord, rédaction des différentes sections en mettant l’accent sur les pathologies traitées, les résultats espérés, le déroulement des séances. 
  2. Ensuite, écriture riche, en abordant les différents termes du champ sémantique établi. 
  3. Il y a aussi la publication de nouvelles photos, toujours en prenant garde à leur libellé pour favoriser le référencement. 
  4. Finalement, écriture des neuf premiers articles de blog, tous bien optimisés et chacun positionné sur un mot-clé différent. Pour élargir de plus en plus la portée du site et attirer naturellement un nouveau trafic, sans aucun autre investissement publicitaire nécessaire. 

Dernier point, on applique la même méthode pour l’annuaire Local.ch.

En Suisse, l’annuaire numérique le plus utilisé s’appelle Local.ch. Qui permet à son tour d’avoir des rubriques à compléter avec des textes bien pensés, bien optimisés, et qui favorise la trouvabilité de l’établissement. 

.

.

Résultats obtenus

.

Deux mois pour renverser la tendance 

Puisqu’une image vaut mille mots, quelques captures d’écran afin de montrer comment, en deux mois, une situation peut changer du tout au tout. 

Premier check : vérifier que les mots-clés importants sont présents, ensuite, vérifier aussi que nous sommes référencé sur les bons termes. Ici, c’est parfait, il y a le Shiatsu, le Shiatsu traditionnel et le Shiatsu thérapeutique. Exactement ce qu’il faut. 

Le score est à 78%, il est vrai qu’il pourrait monter encore, mais pour cela il me faudrait davantage d’espace pour écrire davantage de textes. Je dirais qu’à ce stade, nous sommes déjà bons et donc qu’au fil de nouveaux contenus, nous pourrons enrichir avec de nouveaux termes. 

Et voilà comment, de moins de 100, on est passé à plus de 1’000 personnes qui ont trouvé le cabinet de Shiatsu. Surtout, 900 personnes l’ont trouvé en mode “découverte”. Cela veut donc dire qu’elles ont cherché sur la base de mots-clés au moment où ils souhaitaient une solution pour un problème ou une pathologie. Par exemple “traiter douleurs cervicales” ou “médecine traditionnelle chinoise”. 

Une bonne nouvelle, le premier terme qui attire des visiteurs est “acupuncture sans aiguilles”. Justement car il a été utilisé dans nos textes pour répondre à ces personnes qui craignent les aiguilles mais auraient aimé tester l’acupuncture. 

Toutes les personnes qui se sont rendues sur la fiche Google My Business, réparties entre celles qui cherchaient au niveau local via Google Maps. Et celles qui l’ont simplement trouvé sur le moteur de recherche. 

Pour passer devant les concurrents en termes de référencement et de visibilité, nous avons étoffé le nombre de photos. Ce n’est pas encore suffisant, mais le simple fait d’être devant suffit déjà à me prouver que nous sommes sur la bonne voie. 

Dernier point : les posts Google.
Lorsque je dis que des posts réguliers amènent de la visibilité, en plus de développer le champ et le référencement éditorial, en voici la preuve. L’exemple le plus significatif, une centaine de vues à chaque publication, avec même un petit record à 325 vues, et surtout : les clics de personnes qui ont souhaité prendre un rendez-vous pour un traitement. Je considère qu’il s’agit d’un bon taux de conversion pour un travail qui vient d’être effectué.

.

Des résultats immédiats 

Evidemment, ces chiffres sont encore petits. 

Toutefois, j’ai souhaité présenter cette fois une entreprise de petite taille, qui débute, afin de montrer que les résultats arrivent immédiatement. 

Donc nul besoin d’attendre six mois, d’investir de la publicité et du SEA pour voir de premiers effets. 

Aujourd’hui, le meilleur indicateur est que lorsque j’ai souhaité prendre un nouveau rendez-vous pour moi… eh bien il m’a fallu attendre trois semaines pour avoir une place disponible. 

Comme quoi, l’efficacité d’un bon marketing n’est donc plus à prouver. Et je suis réellement heureuse d’avoir pu apporter mon aide à cette praticienne de talent. 

De ce fait, j’en profite ici pour la remercier infiniment pour sa confiance. Et pour m’avoir autorisée à raconter notre histoire et également partager ici nos résultats. Merci !

En savoir plus…Nous avons déjà abordé le SEO pour un blog. Pour le contenu d’un site internet, le principe est exactement le même. Donc voici les étapes à suivre pour rédiger un contenu optimisé.

Dites m’en plus 

Et vous alors, avez-vous bien créé votre fiche Google My Business, surtout si vous possédez une activité locale ? Est-elle correctement complétée et l’exploitez-vous de la meilleure des manières à son plein potentiel ?

Si oui : bravo, n’hésitez pas à me partager vos résultats et statistiques !

Si non : aïe, il faut immédiatement corriger le tir. Suivez pas à pas mes conseils ci-dessus et vous pourrez rapidement observer des résultats aussi probants. Et si vous avez besoin d’aide… N’oubliez jamais que je suis là !

Bonne chance à vous avec le recrutement de vos nouveaux clients !

Excellente journée

Sacheen Sierro

.

Mes courriers marketing
Faites grandir votre entreprise, grâce à des études de cas marketing concrètes.

Si vous me donnez quelques informations sur vous, nous nous sentirons plus proches dans nos échanges.
Mais sentez-vous libres 😉

Autres articles